Qu'est-ce-que l'ACUPUNCTURE

ACUPUNCTURE TRADITIONNELLE CHINOISE

L'acupuncture n'est que l'une des cinq disciplines de la Médecine Traditionnelle Chinoise – acupuncture / moxa, diététique énergétique, gymnastique énergétique (Tai Ji Quan, Qi Gong), massages énergétiques, phytothérapie – d'où elle puise sa base théorique et le diagnostic différentiel qu'elle applique.

l'Acupuncture Traditionnelle Chinoise (A.T.C)  est une thérapie vieille de millénaires dont le premier ouvrage théorique qui nous soit parvenu, le "Nei Jing Su Wen" date de bien avant J.C.

La base théorique qui inspire toute la démarche thérapeutique de cette médecine est la conception énergétique de l'individu, d'origine Taoïste, qui définit l'être humain comme un microcosme reflet du macrocosme environnant, recevant les énergies descendantes procédant du Ciel, appelées Yang et celles ascendantes de la Terre, appelées Yin. Chez l'homme, ces énergies constituent une seule entité (le Qi) à deux polarités (Yin et Yang) en constant équilibre dynamique parcourant l'organisme selon des voies privilégiées (les méridiens) sur lesquelles existent des zones d'extériorisation bien déterminées (les points d'acupuncture). Dans cette optique, la maladie, et à fortiori la douleur, n'est que le résultat de l'entrave à cette circulation énergétique continuelle et tout procédé thérapeutique appliqué n'aura qu'un seul but: celui de la rétablir.

Suivant ces critères, l'acupuncture consiste à introduire dans ces endroits précis du corps de fines aiguilles que le médecin manipule, et puis laisse en place pendant un espace de temps qui peut aller de cinq à vingt cinq minutes, afin de stimuler l'énergie vitale du sujet.

Chacun des points agit sur un ou plusieurs organes ou fonctions de l'organisme et a un effet sur un ensemble de symptômes différents. Ces symptômes sont dans 90% des cas vifs témoins d'une perturbation fonctionnelle qui, étant négligée, peut devenir à la longue entièrement organique et entraîner un épuisement du viscère en question n'ayant comme palliatif que l'éradication chirurgicale.

C'est pourquoi l'action de l'acupuncture a une double portée:

  • · Curative, puisqu'elle obtient la disparition du symptôme
  • · Préventive, puisqu'elle stoppe l'évolution du signe fonctionnel en altération organique.

 

LA MOXIBUSTION

       Selon la tradition chinoise, l'acupuncture n'est utilisée qu'en association avec la moxibution. Celle ci consiste en des bâtonnets d'armoise séchée que l'on fait brûler jusqu'à l'incandescence et qu'on approche par la suite des points d'acupuncture pour les chauffer et ainsi tonifier le Qi (Energie Vitale).

 

L’ANALGESIE PAR ACUPUNCTURE

Les aiguilles d'acupuncture peuvent être reliées à un appareil électrique nommé "stimulateur". Celui ci leur imprime des impulsions qui ont l'effet d'induire sur la zone traitée une analgésie, voire une anesthésie valable pour des interventions chirurgicales.

 

LES AIGUILLES D’ACUPUNCTURE

Ce sont de très fines aiguilles en acier avec un manche en laiton ou en cuivre. Leur longueur varie d'un demi à quelques cuns*. Puisque ces aiguilles sont pleines, aucun liquide ne peut être injecté dans la peau.

 

A QUELLE PROFONDEUR ENFONCE-T-ON LES AIGUILLES D4ACUPUNCTURE ?

La profondeur d'insertion des aiguilles varie selon la maladie, selon l'endroit du corps où elles sont placées et aussi selon l'effet que le médecin désire obtenir pour enrayer la pathologie.

Il faut ajouter également que la stature et la taille du patient influent sur la profondeur d'insertion des aiguilles: celle ci variera généralement de 0,5 à 2 cm.

 

 LES AIGUILLES D’ACUPUNCTURE FONT-ELLES MAL OU LAISSENT-ELLES DES MARQUES ?

     Les aiguilles ne font pas mal, la seule douleur que certaines personnes peuvent ressentir est comparable à une piqûre d'insecte. Dès que l'aiguille est en place, elle n'est plus douloureuse. D'ailleurs, le patient ressent généralement une sensation de détente et de bien être lorsqu'il est sous l'effet des aiguilles.

     Une fois enlevées, les aiguilles ne laissent aucune marque sur la peau.

 

 LE NOMBRE ET LA FREQUENCE DES TRAITEMENTS REQUIS POUR OBTENIR UN SOULAGEMENT

     Le nombre de traitements dépend de la gravité de la maladie, de son évolution, de son ancienneté et de la réaction de l'organisme du patient. L'acupuncteur pourra le préciser au moment de la première consultation.

 *1 cun: mesure chinoise qui équivaut à environ 2cm

 

FAUT-IL CROIRE A L’ACUPUNCTURE POUR AVOIR DES RESULTATS ?

     Non, l'acupuncture a un effet énergétique réel. L'acupuncture pratiquée sur des enfants et différents animaux donne d'excellents résultats ; pourtant on ne saurait invoquer la foi ou la suggestion dans ces cas.

 

L’EFFET DES TRAITEMENTS EST-IL DURABLE.

     Oui, l'effet des traitements d'acupuncture est durable pour la plupart des patients. Cependant, afin de renforcer les bienfaits du traitement, il est recommandé :

-       que les traitements soient suivis régulièrement selon les conseils du médecin acupuncteur.

-       que le patient suive le nombre de séances jugé nécessaire par le médecin.

-       que le patient reçoive encore quelques séances de consolidation après la disparition des symptômes, ceci afin d'enrayer complètement la cause profonde de la maladie.

-       que le patient révise ses habitudes de vie, surtout en ce qui concerne son hygiène alimentaire.

 

ACUPUNCTURE ET AGE

     L'acupuncture traite tous les patients depuis le nouveau-né jusqu'au stade ultime de la vie. Il est possible par l'acupuncture en association avec les autres branches de la Médecine Traditionnelle Chinoise, et très spécialement la diététique, de faire régresser les maladies familiales, voire héréditaires.

 

ACUPUNCTURE ET EFFET PLACEBO

     On a souvent considéré l'acupuncture comme une technique n'agissant que par effet suggestif, hypnotique ou encore de conditionnement politique. Ce n'est que devant des analgésies acupuncturales pratiquées sur des animaux ou des enfants, que les occidentaux ont reconsidéré les données, en en venant par la suite à la découverte des endorphines libérées par la stimulation des points. Cependant, on a continué à accuser négativement l'acupuncture d'agir par effet placebo. Il n'y a là rien de contradictoire, car il est évident que l'interaction se passant entre deux individus, tous deux dotés d'Energie Mentale, il est impossible d'exclure la participation psychique, de même que pour n'importe quelle autre médecine. Les Chinois, à travers des techniques de concentration, respiration et mouvements précis, qui reçoivent de nom de Qi Gong, ont réussi à contrôler cette participation mentale et à pouvoir l'utiliser pour s'auto guérir et même guérir les autres   

 

ACUPUNCTURE ET MEDECINES DOUCES

Très souvent l'acupuncture et, par conséquent, toute la Médecine Traditionnelle Chinoise, est englobée dans les "médecines douces" qui ne sont en fait que des médecines complémentaires de la Médecine Occidentale, dérivant de la même pensée. Par ailleurs, ces médecines sont considérées comme inoffensives, une erreur thérapeutique n'entraînant pas de graves conséquences.

Une telle affirmation en Médecine Traditionnelle Chinoise est fausse. Il y a deux mille ans, les médecins chinois parlaient de la pathologie iatrogène du mauvais acupuncteur. Il s'agit donc d'une médecine très efficace, mais qui peut devenir une arme dangereuse entre les mains d'un néophyte.

La Médecine Traditionnelle Chinoise constitue une médecine à part entière, avec sa propre démarche diagnostique et thérapeutique, soutenue par une philosophie de base, dont la modernité des prémisses rivalise avec les plus avancés propos de la physique nucléaire.

 

 QUE PEUT-ON TRAITER PAR ACUPUNCTURE

 L'acupuncture exerce une action préventive et curative sur tous les systèmes et fonctions organiques. Puisque l'acupuncture est une médecine dont le but est la régulation de l'énergie, elle peut soigner les maladies et les troubles les plus différents, même si elle a été introduite en Europe, tout d'abord comme thérapie de la douleur. En effet, c'est là, parfois, son action la plus rapide ou même la plus spectaculaire. 

 

L’OMS RECONNAIT L’EFFICACITE DE L’ACUPUNCTURE

L'O.M.S (Organisation Mondiale de la Santé), dans sa revue mensuelle "La Santé du Monde" du mois de décembre 1979 (page 27), encourage les médecins des pays occidentaux à prendre l'acupuncture plus au sérieux, tout en soulignant la nécessité de poursuivre les recherches dans ce domaine. Elle souligne également la nécessité d'une meilleure information du corps médical et du public.

Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE